Comment savoir si ma maison est bien isolée ? 

savoir si ma maison est bien isolée

La bonne isolation d’une maison procure un confort thermique optimal et permet de réduire la facture énergétique. Mais comment savoir si votre maison est bien isolée ou non ? Voici quelques éléments à prendre en compte. 

Maison mal isolée – les 5 signes qui ne trompent pas

Vous vous doutez de la qualité de l’isolation de votre maison ? Voici quelques points à surveiller pour savoir si elle est bien isolée ou non.Traces de moisissures dans des endroits non humides (murs et angles du plafond) 

Les murs et les angles du plafond constituent un excellent indicateur de la santé globale de votre maison. Les traces de moisissures dans ces endroits résultent souvent d’une mauvaise isolation. En effet, les moisissures résultent d’une ventilation inappropriée et d’un manque d’isolation à l’intérieur des murs. Lorsque ces deux facteurs se combinent, un phénomène de condensation entraîne l’apparition d’une fine vapeur d’eau. Celle-ci se transforme ensuite en liquide lorsqu’elle entre en contact avec une paroi froide. Soyez vigilant si vous constatez que des moisissures apparaissent sur les murs en hiver. Hormis ces deux facteurs, la remontée capillaire peut aussi être à l’origine des moisissures. Elle peut résulter d’un mauvais drainage des eaux de pluie, de la présence d’une nappe phréatique près des fondations ou d’un manque d’imperméabilisation. Ce phénomène est facilement reconnaissable par la présence de la remontée de l’humidité le long des murs.  

Déséquilibre de température entre les pièces

Si vous constatez que certaines pièces sont plus faciles à chauffer que d’autres, c’est sûrement à cause d’un problème d’isolation. En effet, une mauvaise isolation est source de différence de température dans les différentes pièces d’une maison. C’est un problème fréquent dans les vieilles maisons qui peut être lié à une mauvaise isolation ou des dommages au niveau des murs, des plafonds ou du toit. Ce déséquilibre de température fait également augmenter la facture d’énergie. Puisque la ou les pièces ne retiennent ni l’air frais ni la chaleur, vous serez obligé de faire fonctionner le chauffage ou la climatisation. Hormis l’isolation des pièces, il est aussi conseillé de vérifier le système de ventilation et les conduits. Un système de ventilation trop grand ou trop petit par rapport à la taille de la maison affecte la distribution de la température et la circulation de l’air. Dans ce cas, l’installation d’un système plus adapté est la solution. 

Bruits extérieurs

Le bruit est une source très perturbante d’inconfort, de fatigue, de stress, d’irritabilité, de perte d’acuité auditive, de troubles du sommeil…Si votre habitation est isolée de l’extérieur, la sensibilité auditive aux bruits intérieurs sera forte. Il faut noter que les murs de façades, les cloisons intérieures qui séparent les différentes pièces, les plafonds, les planchers ainsi que la toiture sont vecteurs de propagation du bruit. Un système d’isolation performant et adapté à chaque paroi est une solution pour atténuer les bruits. Il améliore le confort à l’intérieur de la maison. Pour trouver la technique d’isolation et le matériau isolant le plus adapté, il faut identifier l’origine du bruit et les parois par lesquelles il se propage. 

Infestations d’insectes et d’animaux

Une mauvaise isolation augmente les risques d’infestations du logement par les insectes. Très souvent, les petites ouvertures du logement servent de passage aux insectes et autres animaux. En plus de causer des dégâts à l’intérieur de votre domicile, ces nuisibles peuvent aggraver les problèmes d’isolation. Lorsque que vous constatez un problème d’infestation, vous devez diagnostiquer les différentes parties de votre maison et procéder à la désinfestation et la dératisation. Ce n’est pas tout, vous devez également parfaire l’isolation de votre maison dans les moindres détails. Le calfeutrage réalisé par un professionnel est aussi conseillé. Cette technique consiste à boucher de manière très rigoureuse les interstices et les petites failles afin d’offrir une imperméabilité totale aux portes, fenêtres, murs, combles et toitures.

Gel des tuyaux de plomberie

Les problèmes de tuyauterie gelée sont fréquents en hiver. Ils peuvent indiquer un problème d’isolation dans certaines zones de la maison. Une investigation complète est dans ce cas conseillée pour détecter l’origine du problème et trouver la solution adaptée. Outre l’amélioration du système d’isolation de l’ensemble de la maison, l’isolation thermique et phonique des canalisations intérieures et des canalisations extérieures est aussi indispensable. L’isolation thermique consiste à envelopper le conduit d’eau dans un manchon isolant tandis que l’isolation phonique repose sur l’utilisation des colliers en mousse anti-vibration. Pour un résultat optimal, il est conseillé de faire le bon choix du matériau isolant, de protéger les canalisations et les robinets extérieurs.  

Toiture qui dégèle rapidement

Vous constatez que les températures extérieures sont relativement froides, alors que la toiture de votre maison s’égoutte rapidement ? C’est un signe qui indique que la température est trop élevée à l’intérieur du grenier. En effet, lorsque le grenier est mal isolé, la chaleur s’évacue par la toiture et fait fondre l’eau qui se trouve dans les gouttières. C’est ce phénomène qui entraîne la formation des stalactites. En absence d’un traitement adapté, l’eau qui s’accumule peut s’infiltrer dans l’entretoise et dans les murs. Si vous avez une toiture en ardoise, la partie concernée est facilement reconnaissable. Une trace noire se trouve au milieu du toit blanchi par le gel. De la même façon, au niveau des murs, vous pourrez observer une trace noire sur les enduits extérieurs. 

Factures de chauffage et de climatisation élevées

Quelle que soit l’origine du problème, une maison mal isolée a un impact sur les factures énergétiques. En été ou en hiver, une mauvaise isolation favorise l’infiltration de l’air extérieur à l’intérieur de l’habitacle. En été, vous aurez chaud et en hiver, vous aurez très froid. Pour rétablir l’équilibre et améliorer le confort, vous serez obligé de recourir à la climatisation et au chauffage. Par ailleurs, un système d’isolation défaillant engendre aussi une déperdition importante de chaleur au travers des murs, des fenêtres, des combles et du plancher. Celle-ci peut s’élever jusqu’à 75 % de la chaleur produite par les appareils de chauffage. Cette défaillance engendre un gaspillage des ressources et une hausse de la facture énergétique.  

Mauvaise isolation – pourquoi faire appel à un professionnel ?

Si vous avez observé plusieurs signes montrant la défaillance du système d’isolation de votre maison, vous devez contacter une entreprise d’isolation pour faire un diagnostic énergétique. Ayant une solide expérience dans le domaine, son intervention est fortement recommandée. C’est avant tout un technicien qui est capable d’identifier tous les points faibles de votre maison et de déterminer l’isolation la mieux adaptée. Il prend en compte les contraintes spécifiques du lieu, propose la solution adaptée et réalise les travaux dans le respect des réglementations en vigueur. L’intervention d’un vrai spécialiste vous offre également une garantie légale et valable. Cela vous permet de bénéficier des avantages fiscaux offerts par l’Etat et les différents organismes.  

Nous vous conseillons de consulter une entreprise locale, une entreprise d’isolation Toulouse si vous vivez à Toulouse par exemple, pour réduire les frais de déplacement.

Pour profiter de tous ces avantages, vous devez sélectionner avec soin le professionnel à qui vous allez confier les travaux d’isolation de votre logement. Plusieurs critères sont à prendre en compte. Le premier concerne le type d’isolation à effectuer. Pour une isolation par l’intérieur, un plâtrier-plaquiste est conseillé. Mais si vous souhaitez une isolation par extérieur, vous devez demander l’intervention d’un couvreur. Vous pouvez également faire appel à un menuisier ou un charpentier pour contrôler l’ossature de la maison et améliorer son isolation. En ce qui concerne l’isolation des tuyaux et l’installation des équipements de chauffage plus écologiques, un plombier peut intervenir. 

Les solutions possibles pour améliorer l’isolation d’une maison

Différentes possibilités s’offrent à vous si vous voulez améliorer l’isolation de votre logement. Ce qu’il faut retenir c’est que vous n’êtes pas obligé de vous lancer dans des gros travaux pour avoir une maison bien isolée. Les travaux à entreprendre varient selon l’origine du problème. Voici quelques solutions possibles :

  • Installer des volets roulants pour s’isoler du froid et du bruit,
  • Utiliser des rideaux thermiques pour couvrir les surfaces vitrées. Ce dispositif protège aussi l’intérieur de la maison des regards indiscrets. 
  • Recourir aux tapis de sol ou moquette pour améliorer l’isolation thermique du sol. Ce sont de bons moyens permettant de renforcer l’isolation phonique de la pièce.
  • Placer une feuille d’aluminium derrière le radiateur.

Dans le cas d’une maison ancienne, il existe d’autres points à prendre en compte pour améliorer l’isolation. Souvent, des travaux plus ou moins importants sont indispensables.

L’isolation thermique de la toiture pour limiter la déperdition énergétique

Une bonne isolation de la toiture est importante pour limiter la déperdition énergétique. De nombreuses techniques sont possibles, mais le choix varie selon les besoins de la structure et l’isolant que vous choisissez. La technique la plus répandue et la plus économique est l’isolation du toit par l’intérieur. Elle est recommandée si la charpente est encore en bon état et que les combles sont moins encombrés. Il y a aussi l’isolation par extérieur qui est adaptée si les combles sont encombrés. Cette option offre un gain d’espace intérieur, mais présente un coût financier important. Pour les autres techniques comme l’isolation par soufflage, l’épandage, le sarking, l’isolation par panneaux et par rouleaux, il est plus judicieux de demander l’avis d’un professionnel avant de déterminer le choix. 

L’isolation extérieure pour éviter les ponts thermiques

Les ponts thermiques représentent près de 5 à 25 % de déperditions énergétiques au sein d’un logement. Ils refroidissent les murs, réduisent la performance du système de chauffage et provoquent des pertes énergétiques plus ou moins importantes. Plusieurs endroits peuvent être affectés par les ponts thermiques : entre deux parfois du logement, dans un mur, au niveau des nez de planchers, au niveau du linteau, à la jonction entre deux murs, au niveau des poutres, des prises électriques, des fixations extérieures, près des vérandas…Pour neutraliser les ponts thermiques, l’isolation par l’intérieur et par extérieur sont les plus utilisés. Comme avec les toitures, l’isolation par l’intérieur consiste à ajouter une couche isolante sur les parois concernées. En ce qui concerne l’isolation par l’extérieur, plusieurs possibilités sont envisageables : installation d’un bardage de façade, pose de panneaux isolants à la façade de la maison, optimisation des menuiseries extérieures, etc.